Monday, February 15, 2016

Returning 'home' to Burkina

After spending a few days in Yako, and then a few days in Ouaga, Linda and I took the road
south to our little village of Kimini. Upon arrival we were honored by a visit from the village chief and the leaders of the village.












Part of our first few days in the village were spent in meetings with our village contact, Babou, reviewing the progress that was made on the medical clinic while we were away and also planning our next phase of development.















This little baby girl is named Biba. She weighed just a little under 5 pounds at birth. Her mama is not well and cannot produce milk for her, so we have enrolled Biba in our milk program.











This is a very impressive young girl named Maman. Last year on Jan 1st she suffered some very bad burns on her backside and the back of one of her legs when her skirt caught on fire while she was cooking. Maman missed 6 weeks of school last year, yet finished the school year with a very high mark. Since then, Maman often comes by asking for help with her English studies.









Through a very generous gift from Dawn Malcolm, we were able to equip the Kimini school and the Nonfesso school with sports uniforms for their soccer teams. This is the proud Kimini team in their new uniforms.


2 comments:

Georgia said...

very fine looking soccer players in their new uniforms! how fabulous!

Emilio Fernandez said...

Bonjour comment allez-vous?

Mon nom est Emilio, je suis un garçon espagnol et je vis dans une ville proche de Madrid. Je suis une personne très intéressé de connaître des choses aussi différentes que la culture, le mode de vie des habitants de notre planète, la faune, la flore et les paysages de tous les pays du monde etc., en résumé, je suis un personne qui aime les voyages, l'apprentissage et le respect de la diversité des gens de partout dans le monde.

J'aimerais voyager et rencontrer en personne tous les aspects mentionnés ci-dessus, mais malheureusement, cela coûte très cher et mon pouvoir d'achat est assez faible, alors j'ai imaginé un moyen de voyager avec l'imagination dans tous les coins de notre planète. Il y a quelques ans j'ai commencé une collection de lettres envoyées à mon adresse. Mon objectif était d'avoir au moins 1 lettre de chaque pays du monde. Cet objectif modeste est possible d'obtenir dans la plupart des pays, mais malheureusement il est impossible à réaliser dans d'autres territoires par des plusieurs raisons, soit parce qu'ils sont des pays en guerre, soit parce qu'ils sont des pays avec a extrême pauvreté, soit parce que pour n’importe pas quelle raison, la système postal ne fonctionne pas correctement.

Pour tout cela, je voudrais vous demander une petite faveur:
Pourriez-vous avoir l'amabilité de m'envoyer une lettre par courrier traditionnel de Burkina Faso. Je comprends parfaitement que vous pensez que votre blog n'est pas le lieu approprié pour demander cela, et même, très probablement, vous ignorerez ma lettre, mais je voudrais appeler votre attention sur la difficulté de recevoir une lettre de ce pays, et aussi je ne connais personne, ni où écrire en Burkina Faso afin de compléter ma collection. Une lettre pour moi, c'est comme un petit souvenir, comme si j'ai visité ce pays avec mon imagination et en même temps, l'arrivée des lettres provenant d'un pays est un signe de paix et de normalité et en même temps, une façon originale de promouvoir un pays dans le monde. Mon adresse postale est la suivante:

Emilio Fernandez Esteban
Calle Valencia, 39
28903 Getafe (Madrid)
Espagne

Si vous voulez, vous pouvez visiter mon blog :

www.cartasenmibuzon.blogspot.com

Là, vous pouvez voir toutes les lettres que j’ai reçu de presque tous les pays du monde.

Enfin, je vous remercie profondément l'attention dédiée à cette lettre, et si vous pouvez m'aider ou non, je vous envoie mes meilleurs vœux de paix, de santé et de bonheur pour vous, votre famille et tous vos êtres aimés.

Cordialement

Emilio Fernandez